Ohne komplizierte Rechenübungen lässt sich klären, ob ein Anspruch auf Sozialhilfe besteht.

Calculateur d’aide sociale : clarifier son droit à l’aide sociale en quelques clics

05.09.2021
3/21
  • Aide sociale

Au moyen du calculateur d’aide sociale, il est possible de vérifier en quelques clics si l’on a droit à l’aide sociale dans sa commune. Le calculateur d'aide sociale est un projet du centre social de Hochdorf et Sursee (LU). Il a été réalisé avec le soutien financier du pool d’innovation de la CSIAS.

Le calculateur d'aide sociale détermine le droit à l'aide sociale sur la base du lieu de résidence, des personnes vivant dans le ménage, du revenu, de la fortune ainsi que des dépenses fixes de loyer, santé et transport. Le résultat est un préavis provisoire sans garantie. Le calculateur peut même fournir un montant concret auquel les personnes concernées pourraient avoir droit. Les communes qui l'ont testé ont toutefois délibérément désactivé cette fonction afin d'éviter qu'elle ne suscite de faux espoirs, cas échéant. L'avis du calculateur d'aide sociale est accompagné des coordonnées du service social de la commune de résidence ainsi que d'un lien vers la demande de réduction des primes d'assurance maladie. Le calculateur est disponible en français et en allemand.

Le calculateur d'aide sociale ne remplace en aucun cas les premiers entretiens. Il s'agit plutôt d'un outil numérique permettant de mieux atteindre les personnes qui ont un droit potentiel. Le public cible du calculateur est constitué des personnes au minimum vital ou en deçà, dotées de compétences digitales ainsi que d'une certaine aptitude à la lecture et à l'écriture. Pour ces personnes, le calculateur d'aide sociale peut possiblement abaisser le seuil à franchir pour accéder à l'aide sociale. Il se peut ainsi que l'obstacle que constitue l'inscription auprès d'un service social soit réduit s'il est déjà confirmé en ligne qu'un droit existe potentiellement. Il existe toutefois des situations qui sont trop complexes pour être traitées par le calculateur. En cas de concubinage ou de colocation par exemple, un message apparaît automatiquement, invitant les personnes concernées à s'adresser directement au service social car leur situation est régie par une approche particulière. En outre, il est envisageable que des réponses erronées soient involontairement données aux questions, générant ainsi à tort une annonce de droit ou de non-droit. Dans ce cas, il est important que les personnes sans droit à l'aide sociale économique puissent tout de même recevoir une aide personnalisée de la part des services sociaux.

Le calculateur d'aide sociale est un projet du centre social de Hochdorf et Sursee, dans le canton de Lucerne. Il a bénéficié d'une contribution financière du pool d'innovation de la CSIAS. Il a été développé et mis en service en 2019-2020, en collaboration avec le projet d'intégration professionnelle de l'association TheBüez (www.thebuez.ch).  Lors d'une seconde phase, deux autres services sociaux – la commune de Laufenburg (AG) et la ville de Bienne – ont également testé le calculateur. Sur la base des réactions recueillies, le calculateur a été optimisé une nouvelle fois. Il est désormais mis gratuitement à disposition des membres de la CSIAS.

Ces derniers temps, différents calculateurs ont été développés en Suisse. Le calculateur PC, le calculateur de prestations sociales du canton de Bâle et le calculateur de pauvreté du canton de Zurich existent depuis longtemps. «Qeli», pour les prestations sociales du canton de Genève, et «j'estime», pour les prestations sociales des cantons romands, ont été développés plus récemment. Avec le calculateur d'aide sociale, les communes disposent désormais d'un instrument qu'elles peuvent reprendre et adapter à leurs réalités locales.

Comment les communes intéressées doivent-elles procéder ?

Les communes qui souhaitent utiliser le calculateur peuvent s'annoncer à la CSIAS à l'adresse admin@skos.ch. Elles recevront une documentation ainsi qu'un accès spécifique au calculateur où elles pourront saisir leur forfait pour entretien, leur barème de loyers et leurs coordonnées. La CSIAS reste à disposition pour toute question dans ce contexte. Les données saisies par les utilisateurs et utilisatrices sont à disposition des services sociaux respectifs à fin d'évaluation.

Andrea Beeler
CSIAS secteur études